Comment prendre en compte la gestion du risque avec PYTHEOS

Pour gérer globalement un projet, il est utile d'anticiper les risques qui pourraient survenir au cours de sa mise en œuvre. Cette anticipation se fait dès le début du projet, accompagnée d'une réflexion sur les actions à déployer en cas de survenance d’un risque.

Pour mesurer le poids de ces risques, on va pouvoir mesure chacun d'entre eux sur une matrice dédiée. Cette matrice met en évidence le niveau de criticité de chaque risque selon son niveau de gravité et la probabilité de survenance.

La matrice des risques est un outil qui permet de calculer le niveau de criticité des risques. Elle met en évidence le niveau de criticité de chaque risque selon son niveau de gravité et la probabilité de survenance.

La gravité quantifie dans le cas où le risque viendrait à se réaliser les niveaux des dégâts, de dysfonctionnement, de pertes, etc..

La probabilité d’occurrence correspond aux éventualités « raisonnables » que le risque a de se réaliser. On parle alors de pourcentage de « chance » que le risque puisse survenir ou non.

Pour prendre en compte toutes les facettes du projet, on analyse généralement le risque selon une grille de risques décomposés en catégories

Exemple de Grille de risques

Risques financiers

  • Mauvaise évaluation du budget
  • instabilité des coûts d'approvisionnement
  • instabilité des coûts d'énergie

Risques humains

Ressources Insuffisantes, manque de formation des parties prenantes sur le sujet, possibilité de défaillance

Risques juridiques

Faillite d’un fournisseur intervenant dans le projet, nouvelle législation ou réglementation accrue

Risques Techniques

  • La conception du projet ne corresponde pas aux exigences des parties intéressées et de l'industrie
  • Projet insuffisamment abouti
  • Niveau de qualité insuffisant

Risques sur les délais 

  • Mauvaise planification au regard du contexte
  • Mauvaise estimation globale

Évaluation de chaque risque

On évaluera projet selon une grille de risque chaque nature en notant

  • Sa description
  • En mesurant son impact par son niveau de gravité potentiel sur une échelle de 1 à 4
  • et en mesurant sa probabilité d’occurrence sur la même échelle

Mise en place dans PYTHEOS

Dans PYTHEOS , le pilote ou autre personne désignée, identifie chaque risque et l'evalue sur son niveau de gravité et sa probabilité

  • Cliquer sur "Modifier"
  • Cliquer sur + pour ajouter des risques
  • Évaluer chaque risque sur une échelle de 1 à 4 pour sa gravité
    • 1 = Peu grave 4
    • 2 = Grave
    • 3 = Très grave
    • 4 = catastrophique
  • Évaluer sur une échelle de 1 à 4 pour sa probabilité
    • 1= Peu probable
    • 2 =Probable
    • 3 = Très probable
    • 4 = Certain

Cartographie des risques

a

Matrice des risques sous PYTHEOS

Analyse des indices de criticité

Zone blanche : criticité comprise entre 1 et 2. Dans cette zone, le risque est minimal ou peu critique. Il est toutefois important de rester vigilant et d’envisager les actions correctives qui pourraient être mises en œuvre en cas d’évolution du risque.

Zone Jaune : Risques situés entre 3 et 4
Il est toutefois important de rester vigilant et d’envisager les actions correctives qui pourraient être mises en œuvre en cas d’évolution du risque.

Zone vert acidulé : Risques situés entre 4 et 6 (diagonale centrale de la matrice) doivent faire l’objet d’une attention toute particulière. Ils restent gérables.
Dans cette zone, les mesures d’actions correctives doivent être listées et en place et, pour d’autres, prêtes à être activées .

Zone orange : Risques situés entre 8 et 9 est une zone de risque fort. Les risques listés dans cette zone doivent faire l’objet d’une attention très importante et toutes les actions correctives doivent être engagées.

Zone Rouge : Risques situés entre 12 à 16 On considère ici le risque comme dangereux et nécessite impérativement une interven